Culinary Ride Out – Dimanche 07 mai 2023

Aaaaah Michel, si tu avais pu venir avec nous, tu en aurais eu de la matière pour rédiger les nouvelles aventures du Chapter.
En ce beau dimanche 07 mai, alors que le réveil sonne vers 06hrs, je jette immédiatement un œil à l’extérieur afin de constater la météo de ce matin.
Quelle bonne surprise, il n’a pas plu de la nuit et j’espère pouvoir partir au sec et retrouver la 20aine de membres inscrits pour cette édition 2023 du Culinary Ride Out du Ghent Chapter.
Me voilà fin prêt et avant de partir, je me prends un bon café pour me réveiller et me mettre en jambes.
Je prends la température extérieure et constate qu’il fait plutôt doux.
Alors que je termine mon café tranquillement, le borain qui est en moi ne fît qu’un bond.
Vla ti pa qui pluw, cèt gné possible.
Bon pas le choix, on enfile la tenue de pluie et on est go.
Nous voilà au 1er point de rendez-vous à la concession où vienne me retrouver une dizaine de membres dont deux
courageux nouveaux, LOLONOIS et son fils S-JACK qui n’imagine même pas la journée qu’il va vivre ou plutôt
subir.
A peine arrivé au point de départ, leur pantalon semble déjà bien rincé…
Heureusement BUMPER a un pantalon de pluie de réserve et le propose à S-JACK.
L’heure du départ a sonné et nous voilà partis jusqu’à la station essence de Saint-Ghislain pour prendre une autre
partie du groupe.
Certains inscrits manquent à l’appel, la pluie a eu raison de leur courage.
Le groupe étant enfin prêt, nous prenons la route, menés par LESCOUPE.
Alors que les kilomètres défilent, la pluie s’intensifie, s’infiltre, embue nos casques et lunettes.
On tient bon et nous continuons tant bien que mal notre route.
Oui, sauf que moi, pluie, humidité extrême, et le super revêtement de certaines de nos routes font que …. besoin
de faire vidange et quand ça arrive ça arrive.
Arrêt d’urgence le long de la chaussée plus le choix 㡶㡷㡸.
Après cette petite pause bien méritée nous reprenons la route direction Nazareth.
J’allais oublier, lors de cet arrêt, Colibri constate que sa selle n’est plus fixée ayant perdu son écrou et boulon sur
son garde boue arrière. Allez ce n’est pas trop grave, nous pouvons continuer la route.
Après plusieurs kilomètres, cassure dans le groupe.
Moment d’inquiétude quand Mickey nous fait mettre sur le côté afin de nous donner une explication du moins
assez surprenante…
En effet, une partie du groupe s’est arrêtée car ils ont manqué d’être percutés par un pot d’échappement de
moto….
Oui oui, vous avez bien lu.
À la suite de cette information, nous faisons le tour de nos motos et Colibri constate qu’il a perdu son
échappement droit.
Que faire ? Sur l’entrefaite, le reste du groupe nous rejoint et nous raconte l’étrange rencontre qu’ils ont fait.
Ils nous informent avoir mis l’échappement sur le côté.
Nous décidons de mettre le groupe en sécurité un peu plus loin et de retourner rechercher l’échappement.
Colibri, Bumper et moi-même retournons sur l’endroit du drame.
Nous retrouvons le pauvre échappement sur le bas-côté, la mine un peu griffée mais heureusement rien de cassé.
Nous décidons de fixer celui-ci sur le porte bagage de la moto de Colibri en l’enveloppant et le sanglant afin de ne
plus le perdre. En effet, le collier de serrage, bien qu’étant toujours présent, ne faisait plus son office et n’ayant
pas les bonnes clés avec nous.
Nous rejoignons le groupe et reprenons la route pour enfin arriver à destination avec plus d’une heure de retard
sur le programme.
Nous arrivons les derniers mais nous sommes bien là.
Sur les 350 inscrits, 70 ont abandonnés au réveil.
Après avoir pris nos enveloppes d’inscription, nous prenons un bon petit déjeuner afin de nous rebooster avant
de partir à l’étape suivante.
Nous retrouvons LOUSTIC qui nous attendait sur place, car ce dernier est venu en 4 roues, petit joueur va.
Nous profitons dés lors de son véhicule pour placer dans son coffre notre fameux pot d’échappement suicidaire.
Malgré nos aventures du matin, nos vêtements percés par cette douce et tendre pluie, la bonne humeur est au
rendez-vous.
Ça rigole bien et pour pas changer LESCOUPE, il se lâche et change le surnom de Colibri.
Connaissez-vous les surnoms des membres et leur vrai prénom ?
On pensera à faire un jeu sur ce sujet durant la période hivernale.
Vous connaissez peut-être « Pas de Bol » ? Non ? Mais si, David DESIRANT.
Revenons à notre ami Colibri (Yvan VANDENBORRE).
Voici son nouveau surnom, ah ça va lui rester celui-là, « PAS DE POT », merci qui, merci LESCOUPE.
Après ce petit déjeuner mouillé mais dans la bonne humeur, nous prenons la direction du premier point.
Ayant plus d’une heure de retard sur les autres participants, nous décidons de le rejoindre directement afin d’y
prendre l’apéro et ce toujours sous la pluie.
Ouf, celle-ci diminue enfin d’intensité.
Alors que nous arrivons, le parking se situe derrière le bâtiment, enfin le parking, la prairie via un accès, chemin
de terre.
Heureusement, le sol à cet endroit est bien dur et toutes les motos arriveront à entrer et repartir du site.
Nous y retrouverons CHICO qui ne nous voyant pas arriver le matin était parti avec nos amis du Namur Chapter.
Surprise, nous retrouvons aussi JOKER et le reste du groupe parti avec lui.
Après la pause apéro, nous reprenons la route et enfin la pluie cesse.
Nous parvenons à réaliser la boucle suivante au sec et rejoindre le restaurant pour le repas de midi.
Sur place, 2 buffets chauds nous attendent (poisson ou viande) et Dino aurait aimé être là, possibilité de
repasser…
La pause de midi étant finie, nous repartons pour la dernière boucle et rejoindre la concession de Gand afin d’y
prendre le dessert et le dernier verre de la journée.
Alors que nous remontons sur nos motos, la pluie refait son apparition et nous suivra jusqu’à la concession où
une grosse nuée rincera l’ensemble des participants et obligeant le Ghent Chapter à ouvrir d’urgence plusieurs
grandes tonnelles pour couvrir les participants.
Nos pin’s de cette édition 2023 nous sont remis et celui-ci aura un goût du devoir accompli.
Sur place, Colibri profite que la concession est ouverte pour demander quelques clés et refixer correctement son
échappement pour le retour.
Nous voilà arrivé à la fin de cette aventure humide.
Nous reprenons la route vers Mons afin que nous puissions regagner nos chaumières, prendre une bonne douche
chaude, faire sécher nos vêtements et pour les plus courageux nettoyer nos motos.
L’édition Culinary Ride Out 2023 fut pluvieuse, remplie de mésaventures, et de bonne humeur.
Et pour revenir à S-Jack, notre petit nouveau, il va s’en souvenir de cette édition, de ce ride 㡶㡷㡸 et nous avons tous
tenu bon jusqu’au bout.
A l’année prochaine (prévoir palmes et tuba au cas où…)
Majax
Assistant Directeur
Mons Chapter Hainaut Belgium
Mai 2023

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sign up for updates

NEWSLETTER

ADDRESS

Rue de la Poire d’Or 23

7033 Mons

PHONE

+32 65 39 48 20

EMAIL US

webmaster@monschapter.be

FOLLOW US

Copyright © 2019 Bikers Club. All Rights Reserved.

X
To top