666 Miles 1ère édition 30 sept. 1er Oct. 2017

666 Miles 1ère édition 30 sept. 1er Oct. 2017

J’ai le cœur qui palpite au moment d’écrire le texte des 666 tant cet événement fût riche en émotions … Je ne sais pas par où commencer et j’ai peur que ma mémoire me fasse défaut…

Aller hop, je me lance, je sais que mes lecteurs seront indulgents !

500 Miles d’Anvers, octobre 2016… Fabrice et moi sommes à peine rentrés que des idées nous trottent dans la tête… Un rallye au départ de Mons, une distance plus longue mais réaliste… Et si on organisait un 1000 de km de Mons ? Oui, ce serait pas mal, mais comment le faire ? Une boucle comme les autres ? Non il faut faire autrement… Une étoile dont le centre serait la concession Harley-Davidson Mons ? Voilà qui est bien plus original ! On part sur cette idée mais on nous rappelle qu’il existe déjà une épreuve du même nom organisée de main de maître par Chips et les dinosaures depuis des années … On se concerte et on décide de lancer les 999 km de Mons ! Ça sonne bien et cela n’exista pas. Erreur, on découvre que le Chapter d’Avignon organise le « Défi des 999 » depuis 2015. On réfléchit et on décide d’adopter le « 666 miles » … Chiffre satanique, connotation trop particulière ? On se renseigne un peu, on en parle avec le directeur, avec Alex et Nicola et finalement on adopte !

C’est parti, les dates sont réfléchies en fonction du calendrier déjà existant, le site internet est créé, et les premières inscriptions arrivent… Quelques amis du Chapter bien sûr, mais très bonne surprise, un allemand s’inscrit dans les tous premiers jours… Les espoirs de réussite grandissent mais nous sommes freinés dans notre élan lorsqu’on apprend que Harley-Davidson change les dates des portes ouvertes de fin de saison et qu’elles doivent être organisées à la date de notre rallye… Que faire, déplacer la date alors qu’elle a été annoncée sur le web et qu’il y a déjà des inscriptions ? Discussions en réunion de comité, certains approuvent alors que d’autres hésitent, finalement on garde la date initiale et l’on sait que l’organisation en sera d’autant plus difficile… On n’a pas peur et on essayera d’anticiper au mieux les problèmes…

Les inscriptions arrivent, lentement au début, mais on y croit ; 50 participants pour une première serait une réussite et on se fixe cela comme objectif ; on informe le club de notre projet et les bénévoles se manifestent en nombre impressionnant… Le temps passe, les choses se mettent petit à petit en place, et début août les inscriptions s’envolent littéralement… De 50 on passe en quelques jours à 70 et finalement nous avons 93 inscriptions fermes à la veille du rallye ! Ouaw, ça va être géant d’autant que des participants nous ont aussi annoncé qu’ils s’inscriraient sur place le samedi matin… On a que 100 pin’s et il va falloir gérer !!! La pluie annoncée est bien au rendez-vous mais les participants arrivent… le parking réservé à leur attention se rempli petit à petit, inscriptions de dernière minute, petit déjeuner, la tension monte… À 11.35 briefing, … J’ai la gorge serrée au moment de prendre la parole, c’est une première pour tout le monde et il faut que l’on soit à la hauteur… Les participants s’impatientent et il y a carrément une bousculade au moment de la distribution du premier roadbook… Tout le monde se met en place et une ambiance particulière s’installe dans le parking… On fixe le roadbook sur la moto, on vérifie si tout est ok, les vêtements de pluie sont bien enfilés, … Quelques minutes avant midi… un calme étrange règne pendant quelques instants mais les premiers moteurs démarrent ; ambiance de parc fermé avant le départ d’un grand prix, … Ça y ressemble vachement et j’ai des souvenirs de jeunesse qui me reviennent… L’émotion est grande, je m’efforce de retenir la banderole qui ferme le parking jusqu’à midi précise…

A présent tous Les moteurs rugissent et on sent que la pression est à son maximum ! Tout le public des portes ouvertes est présent, les épouses, les enfants, les bénévoles, tout le monde est là pour vivre le moment du départ…

Allez Michel, arrache cette banderole !

Midi précise et c’est parti, … Le premier 666 Miles Belgium Star Mons Rallye est lancé… Applaudissements et encouragements pour les participants, un peu d’inquiétude pour ceux qui restent et quelques larmes d’émotions, … Je sens que l’on va vivre un grand moment et je ressens déjà une immense satisfaction pour le travail accompli à ce stade ; un peu de stress malgré tout, la machine est lancée et elle va devoir tourner sans faille pendant 24 heures ; c’est maintenant que l’on va voir si nous avons bien travaillé…

Les bénévoles assurant les contrôles en début de parcours sont déjà en place et ont été informés des noms des participants qui n’ont pas pris le départ et de ceux qui se sont inscrits sur place. Les premiers arrivent au premier contrôle et tout va bien, il pleut mais tout le monde est présent et l’accueil des amis du Chapter de Spy est à la hauteur ; un bureau et un parking spécifique pour les bénévoles et les participants des 666 Miles, … Magnifique !

Les premières infos inquiétantes me parviennent vers 15.00’ du contrôle de Philippeville… Une note du roadbook est inversée… Givet à droite au lieu de gauche… ou l’inverse, je ne me souviens pas ; en tous cas je me suis trompé quelque part et je vais devoir m’expliquer car j’avais annoncé au briefing que les roadbooks étaient fiables… D’autres erreurs nous sont rapportées, un lift au lieu de left, mais plus grave encore… Des roadbooks en français présentent des différences par rapport à ceux qui sont rédigés en anglais ! Zut, on avait pourtant tout vérifié ! Je m’attends à des plaintes des participants lorsqu’ils reviendront à Mons à la fin de la première boucle… Je vais devoir gérer cela au mieux mais pour être honnête, je me sens mal à l’aise… Les premiers reviennent à Mons… Fabrice et moi sommes sur place pour les accueillir avec l’équipe des bénévoles présentes à la concession… Aucune remarque ! On sent que tout le monde veut repartir au plus vite et effectivement, le contrôle se fait en un coup de vent ! Apparemment tout le monde s’amuse et les erreurs ne les ont pas trop contrariés. Malgré tout, une nouvelle inquiétude commence à nous hanter… Les horaires d’ouverture des points de contrôle semblent avoir été mal estimés… En effet, les participants arrivent avec environ une heure de retard par rapport à l’heure que nous avons fixée… Si cela devait s’aggraver, personne ne serait rentré à midi ! Et de fait cela s’aggrave… de une heure on passe à deux pour certains participants… Que faire ? Fabrice et moi revoyons les temps d’ouverture des postes de contrôle de la nuit et nous sommes un peu rassuré ; les heures de fermeture des contrôles laisseront malgré tout assez de marge et tout devrait tenir la route, enfin on l’espère !

Il est déjà tard dans la soirée lorsque l’on m’annonce qu’une route a été barrée à la fin du parcours Nord… Une déviation a bien été mise en place mais comme bien souvent elle est incomplète et les premiers participants qui rentrent vers 23.00’ à Mons nous informent d’une bonne dizaine de km à faire en plus ! On ne peut évidemment plus rien faire et l’on croise les doigts pour que tout le monde s’en sorte pour le mieux !

C’est à ce moment du rallye que les premiers abandons surviennent… Quelques participants souffrent déjà de la fatigue et du froid et préfèrent ne pas prendre de risques… Gros moments de stress vers 01.00’ lorsqu’un des participants du Flanders Field Chapter m’appelle pour m’informer d’un accident… La déviation a été fatale à un couple de participants qui est malheureusement sorti de la route à cause de l’énorme couche de boue laissée sur la route par les fermiers … On me demande de leur envoyer une voiture pour les ramener à la concession tandis que le dépanneur a été appelé pour sortir la moto du fossé ; ils sont choqués mais ne sont heureusement pas blessés. Alain, qui est à ce moment avec nous à la concession, décide sans hésiter de partir sur place pour les aider. On apprendra plus tard qu’ils prendront le taxi pour rentrer chez eux et Alain n’a finalement pas dû les ramener. J’attendrai le retour des autres membres de ce groupe pour avoir les dernières infos et vers 2.45’ je prends la route pour aller voir un peu ce qui se passe sur le parcours et rencontrer les bénévoles sur la boucle ouest.

Pour être honnête, j’avais été stressé à cause de cet accident, la fatigue commençait à me gagner et il était temps que je prenne un peu l’air ; j’avais surtout envie de vivre les sensations particulières que l’on vit en roulant de nuit, … J’adore ça ! 3.45’ et surprise en arrivant à Goeulzin où se trouvaient Samcro, Dadito, Doudou et leurs épouses… Bon nombre de participants étaient encore sur place alors que ce contrôle était ouvert depuis 23.00’… Tous n’étaient d’ailleurs pas encore arrivés ; nouveau moment de stress lorsqu’un des participants qui venait d’arriver fît un malaise… Pris de tremblements incessants et presqu’en état de choc, il fût aussitôt emballé dans des couvertures, on lui donna une boisson chaude mais rien n’y fît ! Impossible pour lui de continuer dans cet état. Et hop Alain qui est de nouveau présent au bon moment au bon endroit le met en voiture pour le ramener à Mons… Les voilà partis mais faut encore ramener sa moto ! Un breakout avec une selle de quelques cm²… pas très attirant mais Dadito décide de faire la route et moi de le guider au GPS vers Mons par l’autoroute. Le temps de nous habiller, de chercher comment mettre le contact de la moto, … Entretemps fou rire des filles ; l’une d’entre elle est allée se soulager d’un besoin naturel dans l’obscurité la plus totale derrière le mobil home et revient en riant aux éclats avec le PQ dans les mains et les vêtements noués à la taille… Ambiance ! Elle se reconnaîtra certainement…

Retour à la concession vers 05.30’ où le pauvre participant victime du malaise était couché sur un matelas gonflable, emmitouflé dans un sac de couchage et roupillant comme un bébé malgré les cris et les rires des bénévoles présentes et qui s’amusaient encore fort bien malgré la fatigue…

A partir de là, je peux dire que les choses se sont passées plutôt sans encombre, il n’y a plus eu que deux ou trois abandons, pas eu d’autres erreurs de roadbook et pas de nouveau problème sur la route…

Le jour se lève, il a fait sec toute la nuit, le ciel est couvert et il ne fait pas très chaud mais globalement on a eu une météo favorable et nous nous préparons à accueillir les premiers participants ; entretemps nous avons décidé d’offrir des fleurs aux femmes qui ont participé à cette première édition et Piera et Anne partent acheter quelques bouquets. Les premiers rentrent vers 10.00’, un groupe de suisses spécialistes de ces épreuves ; ils sont accueillis par les applaudissements des bénévoles et des premières personnes présentes aux portes ouvertes… Décompte des km, remise des pin’s tant désirés et photos bien sûr ! Chantal qui a passé la nuit à préparer le café, la soupe et la délicieuse carbonnade est maintenant prête pour faire le premier service ; nos gaillards se régalent et savourent leur exploit… Ils sont maintenant rentrés depuis plus d’une heure et sont toujours les seuls ! A ce moment arrivent un groupe d’italiens dont un couple, … Lucia est la seule passagère ayant fait tous les 500 miles, le défi des 999 et maintenant les 666 ! Cela mérite bien un bouquet et elle au bord des larmes (et moi aussi presque…) lorsque je lui tends les fleurs… Bises, photos, applaudissements, … Quel bonheur ! Par contre, nous commençons à nous inquiéter ne voyant toujours pas les autres, pourvu qu’ils rentrent avant midi sinon on a un problème … Les 666 miles en 24 heures seraient-ils infaisables pour la majorité des participants ? Non, on n’ose pas y penser et on se renseigne constamment auprès de Valérie et David qui sont au dernier contrôle ; Yes, … Benoît est passé avec un gros groupe et ils arrivent, idem pour Fabrice Lahousse, pour Michel Pierard et ses amis du First Free International Chapter, … A 11.30’ elle me confirme que tout le monde est passé et à ce moment la grosse majorité des participants rentre sans encombre et dans les délais.

A son arrivée dans la salle, Anouscha Keller se couche sur le sol, rampe vers la table et y jette son logbook pour nous faire rire et pour nous faire état de son état de fatigue… Ouf c’était très dur mais je l’ai fait ! Bravo Anouscha, tu as aussi droit à un bouquet ! Le groupe du Flanders Field rentre également, ils ont dû laisser leurs amis blessés pendant la nuit, mais ils sont heureux d’avoir fait le tour complet et d’avoir mené au but Diane qui venait seule du Maasland Chapter ! Exploit pour Diane à qui je remets également un bouquet. Tout le monde est bien rentré ? Non, il est 12.30’, Pierre et Romy et un groupe de 8 autres participants manquent encore à l’appel… Ils ont bien quitté le dernier contrôle et ne devraient plus tarder. Yes, ils arrivent enfin et sont très chaleureusement accueillis, tant à l’entrée du parking qu’à l’entrée de la salle… Une première et un exploit pour Romy qui a guidé Pierre tout au long du parcours et qui maintenant ne peut retenir ses larmes, … Elle est triste de n’être pas arrivée dans les délais, mais nous l’encourageons… Ils ont évidemment droit au pin’s et au bouquet ! A 12.45’, tout le monde est rentré et nous sommes soulagés.

Quelle aventure humaine une fois de plus ! Tous les participants nous ont manifesté leur satisfaction et sont repartis avec le sourire. Les bénévoles ont été d’une efficacité irréprochable à tous les instants et la réussite du rallye repose totalement sur leurs épaules. Je les remercie chaleureusement, ainsi que les membres du Comité, Alex et Nicola de nous avoir fait confiance et de nous avoir permis de monter ce beau projet.

A l’heure où j’écris ces quelques lignes, nous avons déjà 17 inscriptions pour l’édition 2018, représentant 3 nationalités et 5 Chapters… C’est dire à quel point nous avons atteint notre objectif… Jax et moi sommes très fiers !

Michel – The Historian – Sept 2017

Related posts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

sign up for updates

NEWSLETTER

ADDRESS

Rue de la Poire d’Or 23

7033 Mons

PHONE

+32 65 39 48 20

EMAIL US

webmaster@monschapter.be

FOLLOW US

Copyright © 2019 Bikers Club. All Rights Reserved.

X
To top